Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bon comme du bon pain...

Publié le par Eudeline

Maquette au crayon
   Maquette pour le "bas-relief" de la vitrine d'une boulangerie.

Crayon - 31 x 13 cm - 2008
Réalisation : Christophe Eudeline.

Voir les commentaires

Premiers coups de pinceaux...

Publié le par Eudeline

   Ca y est, j'ai donné les premiers coups de pinceaux...
Début de la peinture
La maquette, vous pouvez la voir ici et .


Réalisation : Christophe Eudeline.


Voir les commentaires

Plagiat, copie, inspiration et hommage...

Publié le par Eudeline

Crayonné arbre   Quatre mots aux limites plus ou moins floues, n'est-il pas?

   "Le plagiat
consiste à s'inspirer d'un modèle que l'on omet délibérément de désigner. Le plagiaire est celui qui s'approprie frauduleusement le style, les idées, ou les faits." (Définition de
wikipédia
)

   C'est de loin l'action la plus blâmable des quatres puisque c'est une tricherie.

   La copie (je parle d'oeuvres graphique), consiste à reproduire avec exactitude une oeuvre dans un format différent. La copie doit comporter la mention "d'après untel", faute de quoi elle est considérée comme un plagiat.

   C'est une pratique extrêmement répandu chez les peintres, c'est pour certains un travail de commande où le client désire une copie de Picasso par exemple, mais c'est surtout le meilleur des exercices pour d'autres. Copier un "maître" permet d'appliquer la théorie en apprenant énormément. J'ai beaucoup appris en le faisant, j'ai recopié pas mal d'album d'
Hergé, Moris et Uderzo étant petit, case après case... Et puis Coyote, Gotlib et Maester par la suite. Lorsque je me suis interressé à la couleur j'ai copié les paysages de Constable, les natures mortes de Chardin, les scènes de Vermeer, Rembrandt, Vernet, Rust, Jégoù et d'autres. Toutes ces copies m'ont permises de comprendre le "comment".

  
"On peut dire que l'on s'inspire de quelque chose d'existant pour ne pas dire que l'on a simplement copié une partie ou l'intégralité de l'œuvre. Toutefois, lorsque cette copie est personnalisée, il est difficile de savoir quand cela donne une nouvelle œuvre." (Définition de Wikipédia)
   Et c'est bien là le problème, tous les artistes s'inspirent du travail de leurs collègues, mais où est la limite entre copie (ou même plagiat!) et inspiration? C'est une question que je me pose très souvent pour mes travaux...

    L'hommage, c'est témoigner du respect ou de l'admiration à quelqu'un. En peinture, les hommages se sont développé de deux manières, la parodie d'un tableau ou la reproduction d'une partie ou de la totalité au sein d'un autre tableau comme par exemple peindre la Joconde accrochée en arrière plan d'une scène. Parfois certains peintre ont recopié un personnage qu'ils ont inclus dans leur composition comme le faisaient Rembrandt ou Van Gogh.

   Toutes ces pratiques sont identiques, il n'y a que l'intention qui les rend différentes. Malheureusement l'intention n'est pas décelable à la vue d'un dessin et un hommage peut être pris pour un plagiat. C'est d'ailleurs dans le domaine de la peinture que cette ambiguïté se fait le plus sentir, persone n'est choqué d'entendre Johnny Hallyday chanter une chanson d'un autre, on appelle ça une interprétation, en peinture il n'y a pas d'interprète, il faut créer pour être considéré comme un peintre à part entière.
   Il arrive qu'en BD un dessinateur interprète le personnage créé par un autre comme pour Spirou mais en peinture ça reste mal vu.

   J'aime beaucoup incorporer des éléments de d'autres artistes dans mes travaux, c'est un clin d'oeil pour l'amateur un hommage pour l'artiste et une manière de parfaire mon apprentissage artistique par la copie. En tous les cas, copier la nature reste la meilleure des écoles et évite les mal-entendus...


Voir les commentaires

Ca pousse à l'encre

Publié le par Eudeline

Arbres à l'encre  
   Petite maquette à l'encre de chine, j'ai commencé avec une encre tellement mauvaise qu'elle a bleui en quelques minutes, j'ai terminé avec une encre meilleure, ça donne un style...


Encre de chine - 2008
Réalisation : Christophe Eudeline.


Voir les commentaires

Fresque Marocaine

Publié le par Eudeline

Décor marocain
   Décor d'inspiration orientale et même marocaine (c'est la mode), les meubles en fer forgé permettent de laisser voir les faux marbres.

Décor maroc
   L'architecture particulière de cette pièce m'a forcée a utiliser de type de décor, les faux marbres à droite et une imitation de stuc à gauche. Je trouve que ça renforce bien l'impression d'être au Maroc, ce pays où l'on hésite pas à mélanger les styles et à faire du "neuf" avec de l'ancien.

   Ci-dessous quelques détails de la "fresque" :

Oranges en trompe l'oeil

Tringle à rideaux

Applique Marocaine
   Vous pouvez aussi consulter la maquette ainsi que les photos en cours dans la rubrique Tutoriel/méthode.


Oxyzen Café 4, rue des Capucins 69001 Lyon
Peinture à l'huile. Août 2008
Réalisation : Christophe Eudeline.

Voir les commentaires